#gr88 #iranelection comment twitter devient le support au soulèvement

imageVoilà quelques jours que twitter est pris d’assaut par les insoumis Iraniens à l’issue du dernier scrutin contesté. Black out total au niveau des infos. Même CNN s’est faite dégagée. L’information passe désormais essentiellement par twitter.

Voilà trois articles qui me paraissent clair et concis pour comprendre comment c’est possible et pourquoi les autorités iraniennes n’arrivent pas à contrôler ce réseau. Le premier de l’express.fr explique clairement et vulgarise bien la chose. Le second de mrboo d’hellotipi nous apporte des compléments plus techniques. Et le troisième de readwriteweb nous donne un guide pratique pour tout ceux qui veulent soutenir le mouvement via twitter.

On ne peut que se féliciter encore une fois que le web 2.0 apporte un tel soutien dans de pareilles circonstances. Force à eux !

edit : j’aime bien la notion de « village planétaire » à lire sur moovie.fr.

#spotify #twitterfon #feedly #netvibes #tweetalink #blip et consorts

Ces derniers temps j’ai découvert quoi d’intéressant ? Spotify, twitterfon, readwriteweb. Et, j’ai laissé tomber quoi ? feedly, netvibes. Et j’aime toujours autant quoi ? tweetalink, blip.

  • Les nouveaux :

image Spotify: ça faisait un bon bout de tamps que je traînais autour du machin là et chaque fois pour avoir la version free, le Spotify me renvoyait dans mes pénates en me demandant un parrain. Qué parrain ? j’en ai pas moi de parrain ! Et, je fermais l’onglet chaque fois déçu. Et c’est là qu’intervient le #twitterpower. Un petit tweet de désolation totale invitant l’ensemble de la twittosphère à me venir en aide et mirache technologique, je reçois d’abord ce tweet en réponse : @tangute: @_arf_ : j’ai des invit’ #spotify :). fais moi parvenir une adresse mail (et remercie @_Jeanne au passage :P) puis ça  @romainpouzol  @_arf_ pas besoin d’invites pour spotify => https://www.spotify.com/en/get-started/.

Et voilà, le tour est joué, je m’inscris et désormais je spotifie comme un ouf. Il est génial ce bouzin. Tu lui dis ce que tu veux comme zik, la tranche d’années, le style et il te sort toutes les correspondance enchaînées. Très rapide, très simple, avec en prime un best-of et un onglet nouveautés. C’est terrible !

 

image Twitterfon : Avec la #twitpocalypse qui finalement n’a pas eu lieu, il y eut toutefois des dommages co-latéraux et le twitterific – client twitter pour iPhone – a mouru complétement. Enfin, pas tout à fait parceque leur fil annonce qu’ils sont dessus pour corriger le bug. Entre temps donc, j’ai téléchargé ce twitterfon qui, ma foi, n’égale pas le « terific » mais reste de bonne facture.

 

image Readwriteweb: c’est pas un soft hein ? Vous l’aurez compris. C’est un éniéme blog « high tech » conseillé par mon désormais copain comme cochon que vous trouverez non loin d’un débit de boissons si vous naviguez prestement dans les eaux troubles du web. Ce reader là est très bien pour les accros à l’info en primeur comme moi. Il rajoute une dimension internationale, politique et économique qui n’est pas pour me déplaire. C’est un bon complément au citron si on veut observer et suivre la portée grandissante du web 2.0 d’aujourd’hui.

 

  • Les dégagés :

imageFeedly : j’ai d’abord été séduit par cet add-on firefox qui prend vos flux google reader et les arrange façon webmag. C’est bien foutu avec des liens vers facebook, twitter etc… Il y a même votre timeline twitter dans la colonne de gauche et ça, c’est bien pratique. Mais car il y a un mais, je ne sais pas pourquoi mais les flux s’actualisent quand ils y pensent. Du coup, vous vous retrouvez avec une masse d’info déjà lues en non lues et des articles non lus pas vus que vous ne lirez donc jamais. Vu ! il a disparu de mes favoris.

 

imagenetvibes : sur le coup de la colère (relative hein !) du feedly là et ben, j’ai laissé tomber netvibes aussi. Déjà, ils m’ont énervé il y a quelques jours avec leur mise à jour qui a pris des plombes et qui finalement n’a pas changé grand chose et puis, à la faveur du déconnage feedlien, j’ai redécouvert le bon vieux g-reader qui finalement reste le plus rapide et le plus ergonomique à la lecture. C’est bien dans les vielles googleries qu’on fait les meilleurs soupes de flux.

 

  • Les always in love :

imageTweetalink : un bookmarklet efficace pour twitter l’article que vous êtes entrain de lire. Le seul défaut mais je lui en veux pas, c’est qu’il n’affiche pas le nombre de caractères restants sur le tweet en cours. Sinon, rapide et tout bien de partout.

 

image Blip : tout bon mélomane (ou pas d’ailleurs) qui twitte se doit d’avoir un compte blip.fm. Le site vous déniche all around the web la zik que vous voulez twitter et vous pouvez suivre les flip-tweets des autres membres. Indispensable quoi !

 

Voilà, désormais, de façon totalement irrégulière, j’essayerai de faire un tour des mes nouveaux machins strictement indispensables qui m’ont plu, déplu ou qui m’ont fait bof pas plus.

edit du 15/06 : le terrific client twitter pour iPhone fonctionne à nouveau la twitocalypse ne passera pas par nous, non mais !.

[#santé] doit-on #abolir le droit de twittage ?

image De plus en plus répandue, il semblerait que la pandémie de twittage soit sur le point d’atteindre le niveau 6 suivant l’avis de l’OMS. Cette variante de la grippe du tchat est en définitive un virus mutant qui se veut d’après l’institut Pas’t’heure un mélange entre guillemets « équilibré » de bloguose aiguë appelée aussi micro-blogging H1N1 et de messagerie instantanée soluble (msn 8.0). A haute dose, le twittage entraîne une contamination rapide et peut infecter tout un groupe social d’individus divers qu’on appelle alors des followers. Les followers infectent à leurs tours d’autres sujets et ainsi de suite de re-twittage en re-twittage.

Alors, la question se pose : faut-il interdire le twittage intensif ? Au travers de cette question à l’arrière goût liberticide, tendance en développement en ce moment, la vraie question demeure  : le twittage était-il dangereux pour votre santé mentale ? Diverses études d’imminents sociologues voire sociopathes ont démontré qu’à fortes doses, le sujet exposé à trop de tweets répétés pouvait présenter des troubles du comportement comme des balbutiements incompréhensibles ou une tendance à mettre des #dièses ou des @arobases devant tous les mots qu’ils prononcent.

Cet état dont les symptômes seraient proches de la « folie » a également été analysé en laboratoire sur des souris blanches infrarouges à trois boutons. Les conclusions ne sont pas encore connues mais il ne fait aucun doute que cette nouvelle affaire va créer un buzz sans précédent. Les rumeurs d’une éventuelle nouvelle loi font bon train dans le cercle ouvert au monde des twittos. Les premières twititions circulent sur la toile pour dénoncer une manipulation du gouvernement faisant croire au peuple français que les twitonautes seraient des malades mentaux. Le ministre de la santé a même fustigé une fois de plus hier à la télévision une communauté que les lois hadopi et loopsi ont déjà bien stigmatisée en déclarant : « Il faut nettoyer twitter au karcher ! ».

Ces propos ont, bien entendu, enflammé le débat qui promet d’être long et animé. Quelques-uns moins violents parlent de mesures coercitives progressives. On parle même dans certains cercles bien informés de la possibilité d’afficher sur l’écran du twitonaute des photos présentant des twittos en phase terminale de twittage. Alors, attendons de voir, quelles vont être les décisions en la matière. Interdiction pure et simple ou campagne de prévention et de sensibilisation au danger du twittage ?

twitt again donne moi la main …

Comme beaucoup, je dois me rendre à l’évidence et faire l’éloge de twitter. De gazouillis en gazouillis, la toile immensetwit se retrécit, s’augmente : effet de loupe ou de zoom. Cet outil est décidément formidable de simplicité et de puissance. Mon désormais vieux netvibes ne suit même plus la cadence des mise à jours de blogs twittées à la vitesse de la lumière.

Mais parfois, je dis bien parfois, je me « pause » et me dit :  » ‘tain, ça rend fou, ce truc  » …

edit du 23/05

Et en plus, il me suit partour le zozio là avec mon iPhone que j’ai que, je suis accro grave !

Publié dans иєтαяf. Étiquettes : , , , , . Leave a Comment »