et go

geek_powaVoilà quelques années que je blogue et déblogue sans cesse. J’en parle un peu dans ma présentation sur l’onglet en haut, donc je n’y reviens pas. Là, où je veux en venir, c’est le pourquoi « intrinsèque » de ce blog ? Un de plus.

Il y a quelques mois, j’ai découvert une autre facette de la blogosphère, celle qui use les bancs du web 2.0, qui presse même tel un citron l’information capitale ou « décapitable » de cette énorme, gigantesque que dis-je monumentale zone de  » encore liberté  » qu’on appelle communément l’Internet. N’y voyait rien d’insultant monsieur ou madame l’internet mais aujourd’hui même plus on vous majuscule tant vous êtes passé dans notre langage commun et par la même, dans notre vie de tous les jours.

Bref, j’ai été surpris, lors de mes escapades webeuses, (contraction de web et rêveuses)  par la richesse encore méconnue qui s’offrait à mes yeux ébaubis et wing ! Vas y qu’on twitte, qu’on follow, qu’on facebook et autres micro et/ macro blogging. On mappe aussi, on buzze… On fait tant de choses que ça devient abyssal et inépuisable de découvertes des plus intéressantes, comme des plus loquaces et inutiles.

Et là, me vint une idée saugrenue, pourquoi ne pas éditer un blog non pas spécialisé dans les nouvelles technologies de web – il y en a tellement et des trés, trés bons, trés suivis et trés tout – mais plutôt, une publication régulière sur ma vision à moi, toute personnelle, de ce monde là, de cette geek-attitude qui me guette et qui lorgne chacun de  nous, pauvres internautes mortels.

Le concept approximatif est planté et je suis aujourd’hui devant vous, nu comme un vers, au début de ce nouveau weblog. Je remercie déjà (et oui!) ceux qui m’ont insité à me lancer : presse citron (le boss dit-on!), JCfrog (décapant !), vinvin (incontournable!), fuzz le blog collectif comme ça j’inclus tous les autres.

Publié dans иєтαяf. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »