hadopi : pas de papier, pas d’impôts

« Tu as fait ta déclaration d’impôts ? » me dit-elle. Nom de dieu, non, je ne l’ai pas faite. « Ah, parce qu’on avait jusqu’au 29 mai et là on est le 31 quand même ! ». Ah oui, quand même, le temps file sans que nous ne déclarions aucune complainte à ce sujet. T’inquiète, on va télé-déclarer, et qui plus est, cette année, on n’a même pas besoin de certificat. Pouf, pouf, clic, clic, et tu balances à l’administration tout ce que tu as mis un an à amasser à la sueur de ton front désormais écarlate d’échauffements intempestifs. « Ok, tu me la feras hein ? » me répondit-elle

Hier, je tombe par hasard sur ma déclaration papier. Tweetie, ma chatonne, jouait avec le gros 8 bleu. Tantôt, elle le caressait avec ses coussinets moelleux, tantôt, elle l’égratignait avec un miaulement de moineau rageur. Je me saisis de la feuille et cherche nerveusement l’adresse du site web. http://impots.gouv.fr Ben oui, andouille, tu croyais que ça allait être quoi www.viensviensmedirecombientugagnes.com ou www.vasyconfirmemoiquetuesbienceluiquejaidejareperésurfacebook.com !

image

Je saisis l’adresse, cliquète deux ou trois fois et c’est parti. L’ergonomie n’est pas au top, une copie conforme de la complexité de son alter ego papier. Du bleu pâle rehaussé d’un vert moyen, des chiffres partout, des codes à deux lettres incompréhensibles et des cases partout. – Mais j’y songe, les couleurs là, la charte graphique, ça ne ressemblerait pas un peu aux couleurs de mon blog. Il faut impérativement que je change. Quoi que, si des égarés du net venaient à me déclarer leurs revenus, ça serait plutôt drôle. Passons… –

Après quelques minutes d’adaptation à la logique administrative, me voilà sur la page du truc où ils disent que c’est pré-rempli mais il faut remplir un peu quand même. En effet, j’ai changé d’adresse en 2009, (remarque en 2008 aussi, mais ils s’en foutent) alors il me faut le leur dire, ben oui ! Et là, quelle ne fut pas ma surprise en découvrant la case m’invitant à cocher « économisons le papier, ne recevez plus la déclaration papier » !

Et là, cynique que je suis, cet acte écologique m’interpelle. Si je coche, je ne recevrais plus de déclaration à remplir et donc je m’engage vis à vis de l’administration et de la « FRAAANCE » à télé-déclarer jusqu’à la fin de mes jours, toute ma vie, jusqu’à ma mort et même plus tard, mes ayants droits devant eux aussi télé-déclaré à titre posthume mes revenus (alors que je ne reviendrai pas). Cela signifie par conséquent que si je venais par péché d’orgueil à transgresser la loi hadopi ou si un de ces jeunes hackers violents et dangereux venait à pirater ma sfrBox, je serais privé d’internet après les trois sommations d’usage et ne pourrait alors plus TELE-DECLARER un copeck.

Et alors, monsieur le percepteur, comment qu’on fait là ? Je déclare plus donc je ne paye plus. CQFD.

image

PS : vous aurez remarqué  le floutage noir de mes revenus. Il est très long hein! :)